• Différence entre sunnite et chiite

    Tout commence en 632 par une question de succession à la mort du prophète Mahommet. Les chiites considèrent que le pouvoir légitime revenait de droit au descendant direct du prophète, Ali, époux de sa fille Fatima, alors que les sunnites ont jugé préférable de suivre Abou Bakr, l'un de ses fidèles compagnons. Bien évidemment, il existe des sous-courants du chiisme et du sunnisme, mais restons large pour mieux comprendre. Autre différence notoire : les chiites disposent d'un clergé structuré construit autour des mollah qui participent à la vie religieuse de la communauté, prêchent et collectent des impôts. Il y a aussi, des mojtahed, autorisés à prononcer une interprétation personnelle des lois de l’islam. D’un motjahed à l’autre, les avis peuvent être très différents.  Et enfin les ayatollah, qui sont eux qualifiés pour enseigner et donner leur avis sur des questions religieuses. 

    Les sunnites, eux, se contentent des Imams dans les mosquées pour diriger les prières communes, et, dans certains pays de l'avis des oulémas, savants de l'Islam, pour trancher les questions religieuses. Bien sûr, les us et coutumes entre les deux courants sont bien différents, mais ils s'accordent sur deux choses : tous ne croient qu'en un Dieu unique, et respectent cinq piliers communs de l'Islam.Sunnites-chiites : frères ennemis ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :