• L'Affaire Calas

    Lien n°1 :Télécharger « Affaire-Calas 2.pdf »

    lien n°2 cliquez« affaire-calas »

    lien n°3  Télécharger « laffaire-calas-22774.html »

    Résultat de recherche d'images pour "calas voltaire"

    Comment est-il mort ?

    Le 10 mars 1762 au matin, le capitoul David de Beaudrigue soumet le condamné à un dernier interrogatoire. Jean Calas exténué, ne variera pas et confirmera qu’il est innocent ainsi que son entourage. Il subit donc la question ordinaire puis extraordinaire sans rien avouer.

    L’après-midi, il endure le supplice de la roue. L’arrêt du Parlement de Toulouse a Le supplice de la roueprévu que le bourreau « lui rompra et brisera bras, jambes, cuisses et reins, ensuite l'exposera sur une roue qui sera dressée tout auprès du dit échafaud, la face tournée vers le ciel pour y vivre en peine et repentance des dits crimes et méfaits, (et servir d'exemple et donner de la terreur aux méchants) tout autant qu'il plaira à Dieu lui donner de la vie ». Durant l’épreuve, Jean Calas est resté digne et ferme, « il ne jeta qu'un seul cri à chaque coup »10 et ne confessa rien au Père Bourges près de lui, excepté qu’il voulait mourir protestant. Il prit Dieu à témoin et le conjura de pardonner à ses juges.

    Après deux heures passées sur la roue, le bourreau l'étrangle puis jette son corps dans un bûcher ardent. ses cendres sont dispersées au vent.

     

    « L'Europe au XVIIIe siècle et ses régimes politiques5e4 : Comment compter les siècles ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :