• La pratique du sacrifice (animal) chez les Grecs de l'Antiquité

    1. purification par le lavage des mains ;
    2. prière au cours de laquelle l'officiant rappelle ce que le dieu a déjà accompli pour lui ;
    3. offrande de grains d'orge émondé et non moulu ;
    4. le sacrifice proprement dit débute :
      1. la tête de l'animal doit être tournée vers le ciel pour que le sang monte vers les dieux olympiens,
      2. on égorge la ou les bêtes,
      3. celui-ci est écorché,
      4. suit un découpage très précis de la dépouille, dont nous ne connaissons pas tous les détails, afin de séparer ce que l'on va consommer de ce qui revient aux dieux,
      5. les cuisses sont brûlées avec du vin,
      6. l'on distribue ensuite ce qui revient aux dieux (la graisse et les os des cuisses) et ce qui revient aux hommes, viande et entrailles (l'entourage seul de l'officiant ayant le privilège de consommer ces dernières, celles-ci pouvant servir à la prise d'oracle) ;
    5. commence enfin le banquet proprement dit, le sacrifice étant une cérémonie collective ;
    6. Résultat de recherche d'images pour "sacrifice grec"après avoir mangé, les convives boivent ensemble,

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :